La méditation, anti-stress par excellence (et bien plus !)

meditation

meditation

La méditation présente un grand nombre d’avantages que la plupart des gens ignorent. En consacrant un peu de temps chaque jour à cet exercice, vous serez surpris de voir à quel point cela sera bénéfique tant pour votre corps que pour votre esprit.

Voici parmi d’autres 7 bienfaits de la méditation.

  1. Elle réduit considérablement le stress

L’un des avantages les plus importants et les plus évidents de la méditation est la réduction du stress. En méditant, vous commencez à découvrir, accepter puis contrôler votre état intérieur, ce qui conduit à réduire le sentiment d’anxiété (ainsi que beaucoup d’émotions négatives comme la colère, la peur, etc.).

  1. Elle aide à faire de meilleurs choix

Beaucoup de personnes qui pratiquent la méditation témoignent que cela les encourage à prendre de bonnes décisions concernant leur santé en particulier. Certaines personnes sont capables d’arrêter de fumer simplement en méditant, tandis que d’autres, plus simplement, font plus attention à leur alimentation. 

  1. Elle améliore beaucoup la concentration

Des chercheurs ont étudié ce point en profondeur, et il a été découvert que les personnes qui méditent sont non seulement capables de mieux se concentrer, mais qu’elles sont également capables de faire plusieurs tâches plus facilement.

relaxation

Ce qui signifie qu’elles peuvent en faire beaucoup plus en moins de temps tout en restant zen. Comme la pratique de la méditation vous apprend à vous focaliser lors des séances, vous en bénéficiez également en dehors des séances.

  1. Elle participe à l’acceptation de soi

Pour beaucoup de gens, il peut être difficile de s’accepter soi-même, qu’il s’agisse d’accepter qui ils sont en tant que personne ou bien si des problèmes physiques ternissent leur image d’eux-mêmes. La méditation peut vous aider à vous accepter tel que vous êtes grâce à une prise de recul et une capacité à mieux relativiser ce qui est important et ce qui l’est moins (ou pas du tout).

  1. Elle rend plus heureux

Mais oui ! Une étude qui avait pour but d’examiner de près l’activité cérébrale pendant la méditation a révélé que celle-ci diminuait l’activité cérébrale responsable des émotions négatives tout en augmentant l’activité des zones où des émotions positives se produisaient.

  1. Elle améliore la santé

Il a en effet été observé que la pression artérielle était mieux régulée chez les adeptes de la méditation. De même les capacités immunitaires semblent renforcées par une pratique régulière.

  1. Elle ralentit le vieillissement

Bien qu’il n’y ait aucune preuve que la méditation puisse prolonger votre vie, il est démontré que la méditation contribue à entretenir la vitalité du cerveau. Les processus biologiques à l’origine de ce phénomène ne sont pas encore bien connus, mais il est clair que la méditation a un impact cérébral profondément positif.

Les erreurs fréquentes à éviter

Si vous voulez profiter de tous les bienfaits d’une pratique régulière de la méditation, vous devez le faire correctement. Malheureusement, il y a beaucoup d’erreurs qui peuvent vous priver des nombreux bénéfices de la méditation. Voici quelques-uns des « pièges du débutant » que vous devez éviter.

  1. Ne pas comprendre ce qui fonctionne pour vous

Il n’y a pas de méthode unique qui fonctionne pour tout le monde, il est donc important que vous preniez le temps de trouver celle qui vous convient le mieux. Il n’est pas obligatoire – et même déconseillé si vous débutez – de passer des heures assis en lotus sans bouger. Si vous choisissez une méthode qui ne fonctionne pas pour vous, n’insistez pas inutilement : essayez une autre approche.

  1. Utiliser la méditation dans des situations stressantes

Bien que la méditation aide à traverser une situation stressante, ce n’est pas quelque chose que la plupart des débutants sont capables de bien faire. Au lieu de cela, méditez seulement quand vous êtes relativement calme car c’est le meilleur moyen d’apprendre les aspects techniques.

  1. Méditer pendant de trop longues périodes de temps

La qualité de votre temps de pratique est beaucoup plus importante que la durée, alors assurez-vous de ne pas vous forcer à passer des heures en méditation lorsque vous apprenez encore. L’apprentissage de la méditation est certes quelque chose qui prend du temps mais surtout, qui nécessite de la pratique régulière. Alors au début, inutile d’y passer une heure à chaque séance. Par contre, essayez de pratiquer tous les jours.

  1. Suivre trop souvent des méditations guidées

Bien que ce soit une bonne façon de s’initier, utiliser des applications ou des enregistrements ne peut se faire que dans un contexte de découverte et d’apprentissage. Comme la méditation est une expérience profondément personnelle, il n’est pas très productif de compter intégralement sur des méditations guidées. Une fois que vous avez un peu d’expérience de la méditation, commencez à n’utiliser que la méditation auto-guidée.

  1. Permettre trop de distractions

Bien que vous puissiez profiter d’une musique douce en arrière-plan pour vous aider à vous concentrer et à noyer les bruits de fond, trop de distractions vous empêcheront de bien méditer. Au début, trouvez simplement un endroit tranquille pour pratiquer.

  1. Abandonner avant d’avoir ressenti les premiers bienfaits

L’un des buts de la méditation, ou plutôt l’un des prérequis, c’est de détendre tant l’esprit que le corps. Les émotions et les sensations qui nous parcourent peuvent cependant nous éloigner de cet état et devenir une source de découragement. Ne tombez pas dans ce piège de la déception : il faut un certain temps avant d’être capable de rapidement laisser émotions et sensations à distance. C’est d’ailleurs l’un des fondements de la méditation : observer et accepter les émotions et les pensées pour mieux se recentrer. Cela ne s’acquiert qu’avec une pratique régulière.

Accessoires pour aider à la méditation

Techniquement, la méditation ne requiert rien de plus que votre propre personne, mais il y a un certain nombre de choses qui peuvent vous aider à méditer plus facilement, ce qui est particulièrement utile lorsque vous commencez à apprendre.

Voici donc quelques accessoires pour aider à la méditation lors de la phase de découverte/apprentissage.

  • Les vêtements

Il est important d’être le plus à l’aise possible pendant la méditation car vous ne devez pas être distrait par l’inconfort physique. Essayez de privilégier les vêtements les plus confortables possibles, comme un pantalon de survêtement et un sweatshirt.

  • Un lecteur de musique

Avoir de la musique en arrière-plan peut parfois aider à méditer, surtout si vous utilisez de la musique spécialement conçue pour cela et si vous utilisez la même musique à chaque fois. Cela vous mettra instantanément dans le meilleur état d’esprit possible pour commencer à méditer. Parce que les téléphones et les ordinateurs peuvent être source de tant de distractions, nous vous recommandons de vous en tenir à un vrai lecteur CD dédié à la méditation pour ne pas vous laisser distraire.

  • Les applications

En même temps, vous voudrez peut-être garder votre téléphone près de vous pour profiter d’une application de méditation. Il en existe un certain nombre, certaines très connues comme Petit BamBou (d’origine française) ou Pleine Conscience (lancée par le spécialiste Jon Kabat-Zin, pionnier de la pleine conscience). Ce type d’applications permet de se familiariser avec la méditation via des exercices guidés. Mais ne vous laissez pas distraire par vos autres applications !

  • Les huiles essentielles

Que vous utilisiez un diffuseur ou que vous mettiez simplement quelques gouttes d’huiles essentielles sur vos paumes de main et sur votre cou, c’est une excellente façon d’aider votre corps à se détendre et votre esprit à se concentrer pour que vous puissiez méditer. La lavande, la sauge sclarée et la camomille romaine vous aideront à vous détendre. Et le bois de santal, le vétiver, le cèdre de l’Atlas, le patchouli sont des exemples d’huiles essentielles qui aideront à vous ancrer dans le présent.

huiles essentielles pour méditer

Lorsque vous utilisez des huiles essentielles assurez-vous de faire preuve de prudence car certaines personnes peuvent y être allergiques. Vous devrez également suivre attentivement les instructions d’utilisation, car vous aurez besoin de quantités différentes pour différents usages. L’utilisation d’huile dans un diffuseur, par exemple, nécessite 5 à 6 gouttes, mais lorsque vous en mettez sur la peau il faut en mettre moins et éventuellement la diluer.

Trouvez ce qui vous convient car en fin de compte, qu’il s’agisse de musique, de vêtements, d’applications ou d’huiles essentielles, vous devez découvrir ce qui est le meilleur pour vous. Cela prendra un certain temps, mais une fois que vous aurez trouvé la bonne combinaison, vous tirerez le meilleur parti de votre temps de méditation. Gardez cependant à l’esprit que rien de tout cela n’est obligatoire, et que seule votre présence et un endroit calme sont requis !

Conseils pour choisir le type de méditation à pratiquer

Il existe plusieurs types de méditation, et vous devrez en choisir un qui fonctionnera bien dans votre cas. Pour vous aider voici quelques questions à vous poser et quelques types de méditations parmi les plus connues.

  1. Quel est mon style de vie ?

Si vous avez un rythme de vie de folie ou si vous faites face à pas mal de stress, vous aurez besoin d’un type de méditation qui vous aidera à vous détendre et à prendre du recul. Si votre vie est plus détendue, alors vous préférerez probablement un type de méditation focalisé sur l’amélioration de l’attention.

  1. Combien de temps puis-je consacrer à la méditation ?

Si vous voulez tirer le meilleur parti de cette pratique, vous devez y consacrer un « certain temps ».  Il faut privilégier la régularité (idéalement, une pratique quotidienne) car c’est la répétition qui forge l’habitude et décuple les bénéfices. Si certaines méditations nécessitent des séances d’une heure ou plus, vous trouverez quand même des bénéfices à pratiquer ne serait-ce que 10 ou 15 minutes par jour.

  1. Qu’est-ce que je veux retirer de la méditation ?

Parce que chaque type de méditation fonctionne différemment avec votre esprit et votre corps, vous devez aussi considérer ce que vous voulez en retirer. Alors que certaines méditations vous aideront à devenir plus compatissant et plus créatif, d’autres types peuvent stimuler votre santé psychologique et physique.

N’oubliez pas qu’il existe plusieurs types de méditation mais voici quelques aspects concernant la technique la plus pratiquée. La méditation en pleine conscience (mindfulness) est peut-être la méditation la plus connue du moment car sa pratique est vraiment accessible à tout le monde. Le principe est simple : il s’agit de focaliser son attention sur la respiration (inspiration, expiration) et de prendre ainsi conscience du flux continu du temps qui passe. L’objectif est de s’entraîner à prendre du recul vis-à-vis des pensées et des émotions.

Il existe de nombreuses variantes, comme celles où le point de focalisation n’est plus la respiration mais un point ou un objet matériel, comme la lueur d’une bougie, ou bien encore un son. Il existe aussi la version « mantra » qui consiste à répéter de manière continue un mot ou une phrase courte. Dans ce cas c’est la répétition active qui va permettre de capter l’attention. 

Découvrez « L’Ultime Méditation » Une Méthode Innovante, simple et pratique pour…
  • Vous libérer du poids des émotions et des pensées négatives, et acquérir la maîtrise de votre esprit
  • Vous Éveiller à votre Véritable Nature Divine et Goûter à une Profonde Paix Intérieure
  • Démasquer tous les pièges de votre égo et éviter un gaspillage de temps et d’énergie considérable en pratiques stériles
  • Obtenir une Vision Claire et Subtile pour être capable de discerner la Réalité de l’Illusion et la Vérité du Mensonge
  • Rayonner votre lumière et vos dons Naturels et contribuer à un Monde Meilleur pour une Vie Meilleure

Dans tous les cas il s’agit d’accepter la survenue des sentiments et des pensées, pour vous donner la capacité de vous identifier à vos émotions plutôt que d’être contrôlé par elles.

Quel est le meilleur moment de la journée pour méditer ?

Pour faire court, ce meilleur moment dépend de vous et de ce que vous voulez tirer de la méditation. La question à se poser est simple : pourquoi voulez-vous méditer ?

— Méditer pour une concentration et une attention accrues ?

Dans ce cas-là le meilleur moment pour pratiquer reste la première heure du matin. Si vous pouvez méditer même avant le petit-déjeuner, alors c’est encore mieux. La façon dont vous commencez la journée donne le ton pour le reste, donc commencer par la méditation est un excellent moyen d’être plus attentif, concentré et détendu tout au long du jour à venir.

— Méditer pour soulager le stress ?

Avec un petit peu d’expérience, vous pourrez commencer à utiliser vos techniques de méditation à peu près n’importe où et prendre juste quelques minutes pour vous recentrer et être en mesure de soulager le stress qui s’accumule déjà à partir du matin. Que vous trouviez un endroit tranquille pour méditer pendant une pause ou que vous restiez au bureau pour fermer les yeux et vous focaliser sur votre respiration, la méditation tout au long de la journée permet de garder le contrôle et de ne pas être débordé.

Vous pouvez aussi choisir de méditer en fin de journée pour soulager le stress accumulé au travail. Cela peut être une bonne façon de faire la transition entre travail et vie personnelle, pour profiter pleinement de votre soirée loin des préoccupations professionnelles.

— Méditer pour s’endormir ?

Parce que la plupart des techniques de méditation sont conçues pour vous aider à devenir plus conscient et donc plus éveillé, vous devez faire attention à ne pas utiliser votre technique habituelle pour vous aider à vous endormir. Par contre si votre objectif est spécifiquement de retrouver le calme et la détente pour mieux trouver le sommeil, le mieux est évidemment de pratiquer avant de vous coucher.

Attention encore une fois : si vous n’utilisez pas une technique de méditation « somnifère », vous devez éviter de méditer dans l’heure qui précède le coucher, car vous ne voulez pas que votre corps associe la méditation normale à l’endormissement.

Pour les situations d’urgence

Lorsque vous vous sentez débordé ou avez besoin de prendre une décision importante, dégager quelques minutes pour méditer peut être extrêmement profitable. Vous serez surpris du temps que vous allez gagner en vous recentrant pendant 10 minutes plutôt qu’en vous laissant envahir par le problème pendant une demi-heure et peut-être céder à la panique.

Pour aller (beaucoup) plus loin :

ultime méditation
Cliquez sur l’image ci-dessus pour accéder à une vidéo gratuite explicative.

 

Be the first to comment on "La méditation, anti-stress par excellence (et bien plus !)"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*